North Shore, champion de la littératie physique

    Il y a maintenant un peu plus de neuf mois que West Vancouver et Bowen Island se sont engagés à introduire l'apprentissage de la littératie physique dans leur communauté, et l'un des responsables du projet a peine à croire tous les progrès accomplis en si peu de temps.

    « Dès le début du projet, nous avons rapidement constaté qu'il nous fallait développer un langage commun. L’une de nos premières démarches a été de proposer l’atelier Littératie physique 101 offert par Le sport c'est pour la vie, afin que notre personnel et la communauté puissent bien prendre la mesure des impacts que cette initiative peut générer dans la communauté », a déclaré Erin Black de Vancouver Coastal Health.

    « Ensuite, nous avons poursuivi les discussions sur ce que nous pouvons faire individuellement et collectivement. Comment chaque secteur aborde-t-il la question, quels sont leurs objectifs concrets et comment pouvons-nous faire de « la pollinisation croisée »?

    Le projet North Shore était l’un des neuf groupes choisis pour participer au programme Littératie physique pour les communautés de Colombie-Britannique, une initiative de BC Physical Activity Strategy appuyée par la province de la Colombie-Britannique, et destinée aux communautés de moins de 190 000 habitants. Chaque projet choisi reçoit, sur une période de deux ans, 50 000 $, somme destinée à soutenir le leadership, la formation et le mentorat. On vise l'atteinte d'objectifs de littératie physique en adoptant une approche communautaire intersectorielle, ce qui conduit à une activité physique accrue et engendre des retombées positives sur la santé et le bien-être des Britanno-Colombiens.

    « C’est une occasion qui est survenue à un bon moment pour nous. Ce fut un alignement parfait de personnes, de temps et d'énergie », a expliqué Erin.

    À titre d'exemple du travail réalisé, on peut mentionner la journée de développement professionnel organisée en octobre 2018, à laquelle ont participé deux commissions scolaires n'ayant jamais travaillé ensemble auparavant. Exclusivement axé sur la littératie physique, l'atelier comptait sur la participation de des représentants des secteurs de la santé, du sport et de l'éducation.

    « C'est assez extraordinaire de tenir une séance d'une journée complète sur un sujet comme celui-là », a dit Erin.

    Elle a eu le plaisir de constater les rapprochements qui se sont produits, notamment entre les organisations sportives locales qui ont décidé de collaborer à des projets futurs. Elles ont notamment collaboré avec la municipalité pour trouver d'autres moyens de rendre la population plus active par le biais de partenariats.

    « Nous espérons que notre approche pourra servir de modèle dans le monde entier. Nous attendons avec impatience le moment où un médecin prescrira une activité physique qui sera effectivement soutenue et pratiquée dans la communauté. C'est un changement culturel », a-t-elle déclaré.

    Et même si elle a l’impression qu'il reste encore du chemin à faire, elle est heureuse des progrès accomplis jusqu’à maintenant.

    « J'ai travaillé dans de nombreuses communautés, j'ai vu beaucoup de choses se passer, mais il semble y avoir beaucoup plus de dynamisme dans le projet North Shore. J’ai bien hâte de voir où ce cheminement nous mènera ».

    X